Erdorin, quelle suite?

Voilà, le dernier chapitre de ce premier livre d’Erdorin, Chroniques de l’Arbre-monde est publié.

D’ici à lundi prochain, vous pourrez en télécharger non pas une, mais deux versions EPUB et PDF: l’une avec les illustrations, l’autre sans. Celle avec les illustrations est d’autant plus jolie que vous verrez les dessins de Psychée en pleine page, et pas en rognage « boîte à lettre », mais elle fait presque 20 MB, ce qui est un peu beaucoup pour une liseuse.

J’ai décidé de les mettre à disposition à prix libre, inspiré par l’idée que Ploum énonce sur son blog (payant, lui aussi à prix libre). Ce qui signifie que, oui, zéro est un prix acceptable, mais que vous pouvez aussi décider de mettre plus: en flattrs, en bitcoins et même par des dons PayPal, si ça vous chante. Vous pouvez aussi donner un peu de votre temps pour commenter ce que vous avez lu; c’est bien aussi. Parce que l’aventure n’est pas finie.

Et, d’ailleurs, il se passe quoi après?

À l’origine, j’étais parti pour écrire trois « trilogies », dont cet « Eokard » représente la première de la première. Après pas mal de réflexion et de discussions, notamment à Geekopolis, je pense remanier l’ensemble pour faire une trilogie plus classique.

Le premier volume tourne autour du vil voleur de volumes, Son Excellence von Aa, et des efforts du duo de choc pour récupérer le butin en question. J’ai déjà rédigé un premier jet des deux autres parties, que je vais sans doute prépublier également, juste parce que. Je ne sais pas encore trop quand, mais bientôt; probablement pendant l’été. Vu que l’action se déroule à Copacabana, ça paraît de circonstance.

Par contre, la réalisation du tout en un bouquin va demander un certain nombre de modifications structurelles, déjà pointées du doigt par mes relecteurs et amplifiées par la nécessité d’avoir un roman qui tienne debout. Sans parler de la suite: j’ai une assez bonne idée de comment cette histoire se termine, mais le milieu ressemble beaucoup au classique « ??? » des buisness plans.

Cela dit, je dois avouer que je me demande un peu quel est l’intérêt de l’exercice: la fréquentation des pages n’a pas été spectaculaire – au total, une cinquantaine de visite par chapitre, au mieux – et les commentaires encore plus rares.

Alors lisez, commentez, chroniquez même, si ça vous chante. Ce sera déjà pour moi une forme de payement.

4 commentaires

  1. J’ai adoré, j’espère une suite.
    Ayant depuis peu renoué avec le jeu, ça m’a permis de me remettre dans l’ambiance (et d’y remettre mes joueurs)

  2. Hello.
    J’avais lu le récit des chats perdus il y a longtemps et j’avais trouvé ça très sympa et agréablement raconté. Ca m’avait fait découvrir « Tigres volants » et j’avais acheté le bouquin de base que j’avais trouvé bien aussi (même si je n’y ai jamais fait jouer au final…)
    J’ai jeté un oeil à la nouvelle version du récit et les illustrations sont un chouette ajout. Il me semble que certains passages ont été rajoutés également.
    Bref, tout ça pour dire que je trouve que c’est très bien ce que vous faites même si vous n’avez pas une audience énorme !
    Et donc, s’il y a une suite, je la lirai avec un énorme plaisir même si je comprends bien l’exigence que c’est.
    Rôlistiquement votre…

    • Hello et merci!

      Oui, c’est une version revue, corrigée, augmentée et… provisoire, puisque pour en faire le roman, il faudra encore les deux autres parties et retravailler le tout pour que ça tienne la route.

Laisser un commentaire