Robot

De Tivipédia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction[modifier]

Si les machines autonomes sont courantes dans les parties civilisées de la Sphère, on les perçoit rarement comme des robots. On parle généralement de machine autonome ou de drone. Les modèles anthropomorphes sont très rares de même on trouve très rarement des modèles dotés d'une intelligence plus que sommaire. En général il est moins coûteux d'employer des ouvriers humains pour tout ce qui requiert une certaine versatilité.

Les robots les plus courants sont donc des automates pratiquant des activités relativement simples dans un environnement raisonnablement prévisible. On en trouve ainsi beaucoup dans les grand centres industriels, et certains chantiers. Les milieux urbains ou sauvages sont en général considéré comme trop complexes pour l'intelligence limitée des robots Confrontés à une situation imprévue, la plupart des robots ont tendance à se bloquer. À cela s'ajoutent les problèmes de vol et de piratage, donc s'il est commun de voir un robot de nettoyage dans une usine, ne vous attendez pas en trouver dans une rue américaine ou de la FEF.

Drones[modifier]

Le type de robot le plus courant est appelé drone. Les drones ont en général une forme plutôt géométrique simple et une taille limitée, généralement cinquante centimètres de diamètre. Les drones sont utilisés pour de nombreuses tâches de maintenance et de surveillance simple. Beaucoup de gens ne les considèrent pas comme des robots, mais plutôt des articles électroménagers avancés. Ces robots ont une intelligence limitée et généralement une grande partie de la programmation en dur ce qui les rends difficile à pirater. Les modèles les plus communs se déplacent sur des chenilles ou des roulettes, les drones haut de gamme disposent d'un dispositif antigrav. On trouve encore des modèles sur coussin d'air datant de l'Arlauriëntur, mais ils sont souvent considérés comme des antiquités.

Les drones ayant une capacité de nuire non-nulle, soit parce qu'ils sont armées, soit parce que leur équipement peut-être dangereux (riveteuse, torche à souder), sont généralement largement réglementés et doivent disposer d'une série de protections anti-piratage.

Exemples:

Les Labors[modifier]

Il s'agit d'engins de chantiers et de chargements dotés de systèmes semi-autonomes, par exemple des moissonneuses autonomes, ou bien des robots excavateurs. La plupart des labors se déplacent sur roues ou chenilles. Quelque modèles sur pattes sont en service en Fédération des hautes-terres. Ces engins sont généralement sous supervision humaine, et selon les régions, leur usage est fortement réglementé.

Les Landmates[modifier]

Ces exosquelettes améliorés sont surtout utilisés pour le chargement et les réparations, où ils permettent à un homme de porter plusieurs fois leur poids sur les épaules.

En théorie, ils pourraient avoir une utilisation militaire en combat, mais, dans la pratique, leur manque de réactivité et leur solidité laissent à désirer. Une première tentative d'utilisation, par la Force d'interposition du Cepmes en 2147, a montré les limites des Landmates de combat, rapidement surnommés "aimants à missiles" par les soldats.

On peut cependant en voir déployés comme dispositifs de défense lourds ou pour des interventions anti-émeutes, où leur taille et leur armement lourd joue un rôle dissuasif face à des troupes peu ou pas entraînées.

Les Builders[modifier]

Il s'agit de robots vaguement anthropomorphes utilisés dans la construction, ils font généralement 2 mètres de haut pour une tonne. La production de masse de Builders est très récente, ayant été lancée pour la terraformation de Mars.